OUGANDA : à DEUX MOIS DE LA PRéSIDENTIELLE, L’INQUIéTANTE MOBILISATION D’HOMMES ARMéS EN CIVIL

© AFP Des supporters du candidat de l'opposition à l'élection présidentielle ougandaise, Bobi Wine, tentent de se protéger des gaz lacrymogènes lancés lors de son arrestation, le 18 novembre 2020. À deux mois de l’élection présidentielle, l’inquiétude grandit en Ouganda face à l’usage disproportionné de la force et le recours à des hommes armés en civil par le gouve...